• Budget
    Fourchette de prix
    Réinitialiser
  • Pièces
    Nombres de pièces
    Réinitialiser
  • Surface
    Surface du logement
    Réinitialiser
  • Plus de critères
    Fiscalités
    Disponibilités
    Réinitialiser
Localisation
Budget
Nombres de pièces
Surface
Fiscalités
Date de livraison
acheter-sa-residence-principale

Acheter sa première résidence principale

Un primo-accédant est une personne, vivant seule ou en couple, qui n’a pas été propriétaire de sa résidence principale depuis plus de deux ans. Dans le cadre d’un achat en ménage, il est important que les deux conjoints remplissent cette condition. La notion de résidence principale est indispensable dans le cadre de la primo-accession. Même si vous êtes propriétaire d’une maison secondaire ou si vous possédez des logements qui sont destinés à la location, vous pouvez être considéré comme primo-accédant. Afin de vous faciliter l’accessibilité à la propriété, il existe plusieurs solutions de financement. En effet, les pouvoirs publics ont mis en place différentes aides financières. Découvrez sur notre site les 3 principales solutions de financement pour les primo-accédants : le Prêt à taux zéro (PTZ), le prêt à l’accession sociale (PAS) et le prêt d’action logement (1% logement).

Les prêts possibles dans le cadre d’une primo-accession

En tant que primo-accédant, vous pouvez demander de l’aide pour acquérir votre premier logement. Plusieurs financements existent dans le cadre d’une primo-accession et sont soumis à des conditions de ressources, de composition du ménage et de type de bien : 

  • Le Prêt à Taux Zéro plus (PTZ +)

Est sans intérêt bancaire, financé à un taux de 0% et réservé dans le cadre de la primo-accession. Il s’agit d’une aide octroyée par l’Etat aux personnes désirant acquérir leur résidence principale. Le PTZ+ est destiné à financer l’achat d’un logement neuf respectant certains niveaux de performances énergétiques. 

  • Le 1% logement

C'est un système de prêt attribué aux employés des entreprises de plus de 10 salariés qui est obtenu auprès de leur employeur. Il a été créé dans le cadre de la primo-accession pour financer son logement à moins de 50% du prix d’achat. Le taux d’intérêt est exactement de 1,5%. 

  • Le Prêt à l’Accession Sociale (PAS)

Il est destiné aux revenus modestes qui cherchent à acquérir une résidence principale. Il est également soumis à des conditions, notamment au niveau de ressources. Il peut se cumuler avec d’autres prêts comme le PTZ +, l’épargne logement et le prêt action logement. Le PAS peut également financer un investissement locatif acquis en vue de préparer sa retraite ou encore la réalisation de travaux sur une habitation. 

  • Le Pass-Foncier

Il permet d’étaler dans le temps les échéances de remboursement. Dans un premier temps, le bien est payé à crédit puis il s’acquitte du coût du terrain. Pour en bénéficier, il faut : acheter en résidence principale dans le neuf, disposer de revenus inférieurs aux plafonds relatifs au PTZ+, être primo-accédant, et obtenir le PAS. 

  • Le PEL et CEL

Le Plan d'Epargne Logement et le Compte d'Epargne Logement permettent de bénéficier d'un prêt à taux privilégié dans le but d'acquérir ou de construire votre résidence principale, ou d'y réaliser des travaux d'amélioration, que le logement soit neuf ou ancien. Cependant, les PEL et CEL ayant été ouverts avant le 1er mars 2011 peuvent également financer votre habitat secondaire. 

  • Le Prêt conventionné

Il vous permet de financer une partie ou la totalité du coût de votre achat dans le cadre d’une résidence principale, de travaux d’agrandissement ou d’amélioration du logement, de travaux d’adaptation du logement aux personnes à mobilité réduites ou de travaux d’économie d’énergie. D’une durée variant entre 5 et 35 ans, il concerne un logement neuf, mais aussi ancien ou en construction. Il est accordé par un établissement financier ou une banque ayant passé une convention avec l’Etat Français. Contrairement au prêt d’accession sociale, aucune condition de ressources n’est à respecter.

Les aides financières pour l’amélioration de l’habitat destinées aux primo-accédants

Si l'acquisition que vous souhaitez réaliser concerne un logement insalubre, ou une habitation nécessitant des travaux de gros œuvre, d'isolation phonique car vous résidez à proximité d'un aéroport, ou qu'il s'agisse de travaux de rénovation, vous pouvez prétendre aux subventions suivantes : 

  • La subvention ANAH

La subvention ANAH est une aide au logement attribuée par l'Agence Nationale de l'Habitat qui finance les travaux d'amélioration d'un logement achevé depuis plus de 15 ans. Celle-ci est destinée aux propriétaires occupants sous conditions de ressources, aux propriétaires bailleurs ou aux syndicats de copropriétaires (pour les travaux sur les parties communes et les équipements communs d’un immeuble). Le montant des travaux doit être d’un minimum de 1500€ HT. En l’occurrence aucun seuil n’est exigé. Ces travaux doivent être réalisés par des professionnels et ne doivent débuter qu’après l’accord de l’ANAH.  

  • Le Prêt CAF

Le Prêt pour l'Amélioration de l'Habitat (PAH) attribué par la CAF (Caisse d'Allocations Familiales) est destiné aux bénéficiaires d’une prestation familiale désireux de réaliser des travaux dans leur résidence principale. Les personne bénéficiaires de l’APL, de l’ALS, de l’AAH ou du RSA ne peuvent pas prétendre à ce prêt. Les travaux concernés sont : réparation, assainissement, amélioration, agrandissement, isolation. Ne sont pas concernés les travaux d’entretien tels que les peintures ou les papiers peints. Le PAH peut couvrir jusqu’à 80% des dépenses prévues pour un montant maximum de 1067,14€ pour un taux inférieur ou égal à 1%. La durée du remboursement n’excédera pas 36 mois. 

  • Les aides pour l’amélioration d’un habitat insalubre

Le logement doit alors avoir été déclaré pour insalubrité remédiable par arrêté préfectoral . Afin de bénéficier de cette aide, il faut que les travaux soient réalisés sur la résidence principale du bénéficiaire depuis au moins 2 ans. Les conditions de ressources sont également prises en compte pour accorder ou non cette aide. Cette dernière concerne les toitures, les murs, l’isolation thermique ou encore les parties communes afin d’assurer la sécurité des occupants du logement et de préserver leur santé. Elle doit être demandée à la direction départementale chargée des territoires et de la mer (DDT ou DDTM), qui étudiera le dossier et rendra sa décision d’octroi, ou de refus. Elle est cumulable avec le prêt conventionné, qui ouvre lui-même droit à l’aide personnalisée au logement.

La législation changeant constamment, les informations contenues sur le site www.sphere-immo.com sont données à titre purement informatif et ne peuvent donc être considérés comme des documents faisant juridiquement foi.

Contactez-nous !

Contactez directement notre équipe, et nous étudierons votre projet ensemble.

Je prends contact
* champs obligatoire
Merci !

Votre demande à bien été envoyée. Un conseiller va prendre contact avec vous dans les plus brefs délais.

Oups !

Une erreur est survenue lors de votre demande, merci de réessayer ultèrieurement. Si le problème persiste, veuillez nous le faire savoir via ce formulaire de contact.

Résidences étudiantes

Acheter un logement au sein d'un programme vous permet de bénéficier d'une fiscalité avantageuse. Contactez-nous pour en savoir plus.

Cliquez ici !

Je souhaite être rappelé(e)

Un conseiller vous rappelle gratuitement dans les plus brefs délais afin de répondre à vos questions.

Être rappelé(e)

Une question ? Un projet ? Contactez-nous !