• Budget
    Fourchette de prix
    Réinitialiser
  • Pièces
    Nombres de pièces
    Réinitialiser
  • Surface
    Surface du logement
    Réinitialiser
  • Plus de critères
    Fiscalités
    Disponibilités
    Réinitialiser
Localisation
Budget
Nombres de pièces
Surface
Fiscalités
Date de livraison

Comment bien calculer le budget de son achat immobilier ?

Vous avez en tête de vous lancer dans l’achat d’un appartement ou d’une maison pour devenir propriétaire ou pour investir dans le locatif ? Excellente décision ! Pour entreprendre, dans les meilleures conditions votre projet immobilier, vous devez établir un bilan de votre situation financière et déterminer votre budget prévisionnel. Voici quelques conseils.

Étudiez le marché

Si vous n’êtes pas un expert de l’immobilier, rien ne vous empêche de réaliser une étude rapide du marché local pour comparer les biens à la vente. Pour cela, renseignez-vous simplement sur les prix de l’immobilier à la vente dans le quartier visé sur des biens similaires. Vous pouvez également effectuer quelques visites de logements à vendre ou à louer, dans le même secteur et poser vos questions aux agences immobilières pour vous faire une idée plus précise.

Constituez votre apport personnel

Même s’il n’est pas obligatoire, avoir un apport personnel à présenter à la banque lors de sa demande de financement pour un crédit immobilier, est plutôt bien vu et conseillé pour éviter les refus de prêts et obtenir de bonnes conditions lors des négociations (taux d’intérêt, assurance emprunteur, frais de dossier…). Celui-ci peut être constitué au fil du temps à travers de l’épargne, des prêts familiaux, des donations

L’apport personnel injecté dans un projet immobilier, assoit votre crédibilité et votre capacité à tenir vos comptes. C’est un atout non-négligeable dans l’obtention d’un financement.

Pour constituer un poids important dans votre dossier de demande de prêt, vous devez présenter environ 10 % du montant global de votre projet immobilier. En général, les apports personnels servent à régler les frais d’acquisition, les frais de dossier ou encore les honoraires d’agence.

Bon à savoir : Certains prêts aidés, comme les différentes aides à la primo-accession tels le prêt-à-taux-zéro (PTZ) ou encore le plan d’épargne logement (PEL) sont considérés de la même manière qu’un apport personnel par les banques.

Intégrez les frais d’acquisition à votre projet immobilier

Eh oui, quand on achète un logement, un parking ou même un terrain, on est tenu de régler les frais de notaire. Votre notaire intervient plusieurs fois lors d’un achat immobilier et s’occupe de recueillir l’ensemble des documents nécessaires à la vente d’un bien immobilier.

Si les frais collectés sont souvent appelés, à tort, « frais de notaire », il faut savoir qu’en réalité, ceux-ci sont surtout composés de taxes récupérées pour l’État (droits d’enregistrement, la TVA, la sécurité immobilière et les débours). Les émoluments (la rémunération du notaire), ne représentent au final qu’une infime partie de ce que doit régler l’acheteur.

Bon à savoir : Saviez-vous que dans le neuf les frais de notaire sont considérablement réduits par rapport à l’ancien ? S’ils représentent de 7 à 8 % du prix de vente d’un bien dans l’ancien, ils ne sont qu’à 2 à 3 % pour l’achat d’un bien dans le neuf.

> Calculez dès maintenant vos frais d’acquisition grâce à notre simulateur en ligne , pour éviter toute mauvaise surprise !

Évaluez votre capacité d’emprunt et d’achat

Lorsque vous interrogez votre banque pour obtenir un prêt immobilier, celle-ci va automatiquement calculer votre taux d’endettement selon les recommandations du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF). Ce dernier doit être inférieur à 33 % et la durée de votre crédit de moins de 25 ans. En effet, vos remboursements de prêts ne doivent pas vous mettre dans une situation compliquée et vous empêcher de régler l’ensemble de vos charges de vie courante.

Pour éviter de se lancer dans un projet immobilier trop élevé, vous devez connaître votre capacité d’emprunt. Il s’agit d’une étape importante vous permettant d’aborder sereinement l’achat d’un logement ou de tout autre bien et de pouvoir vous positionner dessus en toute connaissance de cause.

Qu’il s’agisse d’un projet d’acquisition de résidence principale ou d’un investissement immobilier locatif, vous devez évaluer le plafond maximal de votre futur achat immobilier avant de déposer une demande de prêt.

Capacité d’emprunt = apport personnel + crédit immobilier maximum - frais d’acquisition

Bon à savoir : plus vous allongez la durée de votre crédit immobilier, plus vous augmentez votre capacité d’emprunt. Toutefois, sachez que vous augmentez également les taux d’intérêts, donc le montant global de votre financement bancaire.

N’hésitez pas également, à faire vos calculs à l’aide de notre simulateur de capacité d’emprunt .

Calculez le remboursement de vos mensualités

Pour vous aider à définir précisément le budget nécessaire à la réalisation de votre projet immobilier, n’hésitez pas à utiliser notre simulateur de prêt immobilier. Celui-ci vous aidera à connaître montant exact de votre crédit et vos remboursements mensuels, en tenant compte du coût global (assurance emprunteur, taux d’intérêt, frais de dossier…). Il ne s’agit pas de savoir le montant maximum que vous avez le droit d’emprunter, mais la somme à rembourser chaque mois à la banque.

Anticipez vos futures dépenses

Lorsque l’on achète un appartement ou une maison, il y a généralement quelques travaux à réaliser et donc des dépenses à venir.

En outre, le coût total d’acquisition de votre bien immobilier comporte d’autres frais que le prix de vente de départ et au moment où vous souscrivez à votre crédit immobilier, il vous faudra régler les différents frais de garantie. De plus, le jour de la signature de l’acte authentique de vente, vous devrez vous acquitter des frais d’acquisition chez le notaire, auxquels s’ajouteront encore d’autres dépenses liées au déménagement de votre mobilier et à l’aménagement de votre nouveau logement, aux éventuels travaux s’il s’agit d’un bien ancien…

N’oubliez pas aussi d’autres dépenses comme les charges liées à la copropriété ou encore les différentes taxes inhérentes comme la taxe foncière et la taxe d’habitation.

Retrouvez ci-dessous quelques dépenses à prendre en considération dans votre enveloppe budgétaire pour anticiper le budget réel de votre investissement immobilier :

La législation changeant constamment, les informations contenues sur le site www.sphere-immo.com sont données à titre purement informatif et ne peuvent donc être considérées comme des documents faisant juridiquement foi.

Contactez-nous !

Contactez directement notre équipe, et nous étudierons votre projet ensemble.

Je prends contact
* champs obligatoire
Merci !

Votre demande à bien été envoyée. Un conseiller va prendre contact avec vous dans les plus brefs délais.

Oups !

Une erreur est survenue lors de votre demande, merci de réessayer ultèrieurement. Si le problème persiste, veuillez nous le faire savoir via ce formulaire de contact.

Les données signalées ci-dessus par un astérisque sont nécessaires pour nous permettre de répondre au mieux à votre demande. Elles sont collectées et traitées informatiquement, sur la base de votre consentement, et seront conservées pendant le délai nécessaire à l’exécution de votre demande, dans le cadre de nos opérations de prospection commerciale et à concurrence d’un délai de 3 ans maximum au terme duquel elles seront définitivement effacées sauf en cas de nouvelle demande de votre part. En application de la réglementation applicable à la protection des données personnelles, vous disposez sur vos données de droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation et de portabilité vers un prestataire tiers le cas échéant. Vous pouvez en outre vous opposer à tout moment au traitement de vos données. Vous pourrez faire valoir ces droits en envoyant un courrier à l’adresse suivante : à l’attention du DPO - SPHERE IMMO - 12 Rue Pierre Gilles de Gennes 76130 Mont-Saint-Aignan, accompagné d’une copie de pièce d’identité en cours de validité.

Réduisez vos impôts grâce à l'immobilier neuf

Découvrez comment optimisez vos placements avec l'immobilier neuf !

Envoyer ma demande

Je souhaite être rappelé(e)

Un conseiller vous rappelle gratuitement dans les plus brefs délais afin de répondre à vos questions.

Être rappelé(e)

Vous avez besoin de renseignements ? Vous souhaitez qu'un conseiller vous rappelle et réponde à vos interrogations ? N'hésitez pas à remplir nos formulaires en cliquant sur les boutons ci-contre.

Demande de renseignement Un conseiller me rappelle
Une question ? Un projet ? Contactez-nous !