• Budget
    Fourchette de prix
    Réinitialiser
  • Pièces
    Nombres de pièces
    Réinitialiser
  • Surface
    Surface du logement
    Réinitialiser
  • Plus de critères
    Fiscalités
    Disponibilités
    Réinitialiser
Localisation
Budget
Nombres de pièces
Surface
Fiscalités
Date de livraison

Déconfinement par étapes : que faut-il retenir du plan proposé par Édouard Philippe ?

Dans son discours devant les députés de l’Assemblée Nationale, mardi 28 avril, le Premier ministre Édouard Philippe a adressé un plan de levée progressive du confinement mis en place depuis le 17 mars pour lutter contre la pandémie du Covid-19.

Durant près d’une heure, le 1er ministre Edouard Philippe, a insisté sur un déconfinement par étapes à partir du 11 mai prochain. Il a tout d’abord signalé les bénéfices du confinement actuel, qui aurait permis d’éviter près de 60 000 décès en France et d’amorcer une décrue de la pandémie de coronavirus. Le Premier Ministre recommande tout de même aux personnes âgées ou fragiles, de rester confinés le plus longtemps possible.

Vers un déconfinement différencié

Celui-ci tiendra compte de l’évolution de la situation, départements par départements. Une carte définissant les zones vertes (les moins touchées) et les zones rouges (fortement touchées par le Covid-19) sera mis en place dès demain jeudi 30 avril. Les « départements rouges » verront le confinement continuer tel qu’il est aujourd’hui contrairement aux « départements verts » où les mesures seront plus flexibles. La carte évoluera chaque jour, jusqu’au 11 mai, remettant possiblement en question cette date butoir si les indicateurs de la propagation du virus n’étaient pas bons.

Les critères pris en compte et précisé par Edouard Philippe, pour déterminer la couleur des différentes zones seront : « la circulation du virus reste active », « les capacités hospitalières en réanimation restent tendues » et « le système local de tests et de détection des cas contacts pourrait ne pas être suffisamment prêt ».

Un port de masque obligatoire dans certains cas

Le port du masque ne sera pas toujours obligatoire mais fortement recommandé dans « de nombreuses circonstances ». Ainsi, il devient obligatoire de porter un masque dans les transports publics et pour les élèves des collèges. Le port du masque sera interdit pour les enfants de moins de 3 ans et non recommandé aux élèves de primaires.

Des masques grand public seront mis en vente dans tout le pays dans les pharmacies et chez les buralistes. Le Premier Ministre conseille aussi à la population de fabriquer elle-même des masques barrières en tissus et de veiller à ce que les salariés des entreprises, équipent leur personnels.

Une réouverture des établissements scolaires avec un retour progressif

Édouard Philippe a présenté un calendrier de réouverture des crèches et des écoles, dès le 11 mai pour les Grandes Sections de Maternelles et certaines classes de Primaires, limité à 15 élèves par classe maximum. Les collèges ne rouvriront qu’à partir du 18 mai et la réouverture des lycées n’est quant à elle, pas encore décidée. Les élèves qui devient passer le Bac seront uniquement évalués sur leur dossier scolaire et à travers les contrôles continus.

Un dépistage massif de 700 000 tests par semaine

Afin de « protéger, tester, isoler », un dépistage sera également mis en place pour les personnes présentant des symptômes, à raison de 700 000 tests virologiques qui seront effectués chaque semaine.

Une application de traçage « Stop Covid » pour téléphones mobiles pourrait aussi voir le jour dans quelques semaines. Celle-ci avertirait celles et ceux qui auraient été en contact pendant un minimum de 15 minutes, avec des personnes touchées par le virus, via la fonction Bluetooth des appareils activés.

Les personnes positives aux tests seront invitées à rester confinées chez elles ou dans un hôtel réquisitionné par le gouvernement, pendant 14 jours.

Télétravail recommandé

Edouard Philippe a explicitement demandé aux entreprises de maintenir aussi longtemps que possible le télétravail de leurs salariés jusqu’au moins de juin. « Personne n’en ignore les contraintes, mais celui-ci doit se poursuivre pour limiter le recours aux transports publics et pour limiter plus globalement les contacts ».

Il n’est pas question pour le gouvernement de redémarrer comme l’avant Covid-19. Il souhaite éviter l’engorgement des transports publics et du système hospitalier pour maîtriser le rythme de circulation du coronavirus sur le territoire.

Ouverture progressive des commerces

Les commerces pourront ouvrir à compter du 11 mai mais avec la mise en place de mesures sanitaires et de distanciation sociale. Le port du masque pourra être une condition d’entrée exigible par les commerçants qui pourront interdire l’accès de leur boutique à leurs clients.

Les centres commerciaux de + de 40 000 mètres carrés, les cafés, les bars et les restaurants resteront quant à eux fermés jusqu’à nouvel ordre. Le gouvernement statuera sur leur réouvertures à la fin du mois de mai.

Espaces culturels fermés et saisons sportives stoppées

Seuls les médiathèques, bibliothèques et petits musées pourront réouvrir à partir du 11 mai. Les salles de cinémas, grands musées, salles de concert et les théâtres resteront fermés, tout comme la saison sportive qui ne pourra pas reprendre.

Des transports en capacité réduite

Afin de diminuer les risques de contamination de coronavirus, les transports en commun réduiront leur capacité à 70 % pour la RATP et les déplacements interdépartementaux ou interrégionaux seront aussi diminués et utilisables uniquement pour des « motifs professionnels ou familiaux impérieux, pour des raisons évidentes de limitation de la circulation du virus ».

Édouard Philippe a précisé que « la capacité du métro parisien sera (…) drastiquement réduite par rapport à sa capacité normale. Qu’il faudra (…) condamner un siège sur deux, favoriser, par des marquages au sol la bonne répartition sur les quais, se préparer à limiter les flux en cas d’affluence ».

Enfin, les déplacements à plus de 100 kilomètres de son domicile, ne seront autorisés que "pour un motif impérieux, familial ou professionnel ».

Des rassemblements limités

L’ensemble des rassemblements de plus de 5 000 personnes seront interdits avant le mois de septembre. Ainsi, les festivals, manifestations sportives et culturelles, les salons professionnels sont annulés.

Les mariages ou cérémonies religieuses sont invitées à être reportées et devront également tenir compte des nouvelles mesures car « les rassemblements organisés sur la voie publique ou dans des lieux privés seront limités à 10 personnes ».

Des espaces publics comme les parcs et jardins « ne pourront ouvrir que dans les départements où le virus ne circule pas de façon active » et les plages resteront inaccessibles jusqu’au 1er juin.

Pour terminer, Édouard Philippe a également parlé d’un possible « risque d’une seconde vague {…)qui impose de procéder avec prudence, progressivement, sûrement ».

Le gouvernement ne parle donc plus d’un déconfinement, comme l’avait évoqué le Président de la République, Emmanuel Macron lors de son allocution du 13 Avril dernier, où il avait vanté des « jours heureux ». Il s’agira finalement de « jours meilleurs », d’un confinement moins strict et progressif, mis en place, afin d’éviter le « risque de l’écroulement » de l’économie de notre pays.

Si l'évolution de l'épidémie est favorable le 7 mai, le déconfinement proposé sera mis en application à partir du 11 mai. De nouvelles mesures entreront en vigueur le 2 juin après réévaluation à la fin du mois de mai.

Plan de déconfinement par date

>> Revoir l’intégralité de la déclaration d’Édouard Philippe à l’Assemblée Nationale

La législation changeant constamment, les informations contenues sur le site www.sphere-immo.com sont données à titre purement informatif et ne peuvent donc être considérées comme des documents faisant juridiquement foi.

Contactez-nous !

Contactez directement notre équipe, et nous étudierons votre projet ensemble.

Je prends contact
* champs obligatoire
Merci !

Votre demande à bien été envoyée. Un conseiller va prendre contact avec vous dans les plus brefs délais.

Oups !

Une erreur est survenue lors de votre demande, merci de réessayer ultèrieurement. Si le problème persiste, veuillez nous le faire savoir via ce formulaire de contact.

Les données signalées ci-dessus par un astérisque sont nécessaires pour nous permettre de répondre au mieux à votre demande. Elles sont collectées et traitées informatiquement, sur la base de votre consentement, et seront conservées pendant le délai nécessaire à l’exécution de votre demande, dans le cadre de nos opérations de prospection commerciale et à concurrence d’un délai de 3 ans maximum au terme duquel elles seront définitivement effacées sauf en cas de nouvelle demande de votre part. En application de la réglementation applicable à la protection des données personnelles, vous disposez sur vos données de droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation et de portabilité vers un prestataire tiers le cas échéant. Vous pouvez en outre vous opposer à tout moment au traitement de vos données. Vous pourrez faire valoir ces droits en envoyant un courrier à l’adresse suivante : à l’attention du DPO - SPHERE IMMO - 12 Rue Pierre Gilles de Gennes 76130 Mont-Saint-Aignan, accompagné d’une copie de pièce d’identité en cours de validité.

Résidences étudiantes

Acheter un logement au sein d'un programme vous permet de bénéficier d'une fiscalité avantageuse. Contactez-nous pour en savoir plus.

Envoyer ma demande

Je souhaite être rappelé(e)

Un conseiller vous rappelle gratuitement dans les plus brefs délais afin de répondre à vos questions.

Être rappelé(e)

Vous avez besoin de renseignements ? Vous souhaitez qu'un conseiller vous rappelle et réponde à vos interrogations ? N'hésitez pas à remplir nos formulaires en cliquant sur les boutons ci-contre.

Demande de renseignement Un conseiller me rappelle
Une question ? Un projet ? Contactez-nous !